 Reverse engineering

Le reverse engineering permet de connaitre un matériau pour mieux cerner ses propres problématiques. Il s’agit d’identifier les principaux éléments constitutifs et leur rôle par rapport à l’application visée afin de mieux comprendre des phénomènes indésirables quand aucun renseignement n’est disponible. Le reverse engineering offre la possibilité d’accéder à différents constituants tels que les traces de solvants résiduels, des pigments interdits, des métaux lourds, ou de mieux appréhender des problématiques structurelles ou de qualité défaillante… Cette connaissance des éléments composant un matériau permet de mieux appréhender une problématique, d’améliorer ses performances ou encore de défendre une position vis à vis de tiers.